Vous êtes ici :

La clinique de la Sauvegarde (RGDS) choisi Maela pour le télésuivi des patients Covid-19

Le Progrès – 2/04/2020

Dans son article du 2 avril 2020, Le Progrès parle de la solution de suivi connectée Maela. L’article revient sur l’organisation de la Clinique de la Sauvegarde (RGDS) pour accueillir les patients Covid-19 et réaliser un télésuivi avec Maela.

 

 

A la Sauvegarde : une application pour le retour à domicile

Intégré au « hub nord » dans le dispositif de gestion de l’épidémie, la clinique de la Sauvegarde (RGDS) intervient en soutien direct de l’hôpital de la Croix-Rousse. Comme tous les établissements en première ligne, une réorganisation a été opérée pour accueillir les patients suspectés d’être atteints de Covid-19 dans des filières dédiées.
Un premier tri est ainsi opéré dès l’arrivée aux urgences où une infirmière va à la rencontre des pompiers et des ambulanciers pour connaître le motif d’hospitalisation. Le service des urgences a été séparé en deux circuits indépendants.

 

 

Deux niveaux de surveillances des patients en médecine

Si l’hospitalisation est nécessaire, un ascenseur spécifique permet de transporter les patients dans deux unités d’hospitalisations médicales de 30 lits chacune où officient trois médecins avec une garde sur place la nuit. Lundi 30 mars, 35 patients étaient hospitalisés dans ces unités. « Hospitalisés entre 3 et 10 jours avec une moyenne de 5 jours » explique le Dr Alexandre Vulliez, président de la commission médicale d’établissement (CME). Deux niveaux de graduation on été instaurés : vert et rouge, pour les patients nécessitant une surveillance intensive. La plupart des patients hospitalisés dans ces unités souffrent d’insuffisance respiratoire aiguë et doivent être placés sous oxygène. En cas de dégradation, ils sont transférés en réanimation. Mais ces unités accueillent également des patients âgés souffrant de comorbidités importantes et non éligibles à l’assistance respiratoire mécanique.

 

Pour les patients pouvant rentrer à domicile, la Sauvegarde utilise un système de surveillance médicale numérisé, Maela, une application déjà utilisée par l’établissement et adaptée à la surveillance du Covid-19. Les patients peuvent signaler leurs symptômes , demander à être rappelés ou lancer une alerte, 24 heures/24. Plus de 100 malades sont ainsi suivis à domicile et seuls deux ont dû être réhospitalisés.  » On fait surtout un travail de réassurance des patients » constate le Dr Vulliez.

 

S.M